Combien de temps après le labourage faut-il planter ?

Le labourage retourne et mélange le sol pour l’aérer, améliorer le drainage et faciliter la plantation. Le labourage peut également libérer les graines de mauvaises herbes enfouies et perturber l’équilibre délicat des micro-organismes qui maintiennent les nutriments dans le sol. Le moment de labourer votre jardin dépend en partie du nombre de mois pendant lesquels vous faites pousser des légumes. Vous devrez attendre au moins quelques semaines avant de planter, mais attendre quelques mois est préférable. Un labourage approfondi une fois par an suffit généralement à garder le sol de votre jardin en bonne santé, alors choisissez le moment qui convient le mieux à votre calendrier de jardinage.

Pourquoi l’automne ou l’hiver sont les meilleurs

Les avantages de nombreux engrais, correcteurs de sol ou composts ne sont pas immédiats. Il faut souvent des semaines ou des mois pour que les nutriments se décomposent, se répandent dans le sol et soient disponibles pour être absorbés par les plantes. Si vous jardinez principalement au printemps et en été, le travail du sol à l’automne donne à ces éléments nutritifs le temps dont ils ont besoin avant que les plantes du printemps ne commencent à réclamer de la nourriture. Si vous continuez à cultiver des plantes de saison fraîche en automne, attendez de les récolter avant de labourer en hiver.

Dans le cas du compost ou du fumier utilisés comme additifs pour rendre le sol moins dense, cela laisse le temps au sol et à l’additif de se combiner pleinement. De plus, le labourage rapproche les graines de mauvaises herbes de la surface, laissant souvent l’exposition aux éléments hivernaux les tuer afin qu’elles ne germent pas au printemps. En labourant à l’automne ou en hiver, vous pouvez planter des légumes plus tôt au printemps sans avoir à attendre les délais de labourage du printemps.

Retouches au printemps

Un labourage complet à l’automne ou en hiver signifie que votre jardin n’a besoin que d’un léger labourage pour préparer une nouvelle série de plantes lorsque le temps commence à se réchauffer au printemps. Cela permet de lutter contre le compactage qui s’est produit après la récolte des cultures d’été ou de fin d’automne. Si vous avez bien travaillé le sol à l’automne ou au début de l’hiver, le printemps exige un passage rapide et peu profond avec le motoculteur immédiatement avant de planter. Utilisez un râteau de jardinage pour aplanir légèrement le sol afin de garder vos rangs uniformes avant de planter.

Motobineuse utilsation

Labourer au printemps

Le labourage au printemps peut retarder légèrement vos plantations, mais vous pouvez quand même avoir un jardin sain si vous ne faites pas de pause dans la culture des légumes. Labourez le sol lorsqu’il atteint au moins 60 degrés Fahrenheit, en utilisant un engrais à libération rapide plutôt qu’un engrais à libération lente si vous voulez fertiliser pendant le labourage. Attendez deux à trois semaines après le labourage avant de planter des graines ou des semis.

Cela donne aux micro-organismes utiles perturbés par le labourage le temps de se rétablir et de commencer à développer des nutriments dans le sol. Le labourage au printemps expose les graines de mauvaises herbes, tout comme le labourage en automne ou en hiver, mais au lieu de les refroidir, il les réchauffe et les prépare à la germination. Cela peut signifier qu’il y a plus de mauvaises herbes que lorsque vous travaillez le sol plus tard dans l’année.

Conseils pour le labourage

Que vous effectuiez un labourage complet à l’automne, en hiver ou au printemps, faites pénétrer les additifs dans le sol sur une profondeur de 6 à 8 pouces. L’arrosage de la zone pendant environ une heure par jour, deux à trois jours avant le labourage, facilite le travail. Le sol doit être suffisamment humide pour garder sa forme lorsqu’on le presse en boule, mais pas détrempé. Réglez d’abord le motoculteur à une profondeur moyenne, par exemple 3 à 4 pouces, puis labourez le jardin en rangs parallèles. Réglez les dents pour creuser plus profondément, jusqu’à 6 à 8 pouces, puis faites des passages perpendiculaires aux rangées d’origine.

Cela permet de faire pénétrer les additifs dans le sol de manière uniforme et en profondeur, et de s’assurer qu’il est suffisamment meuble pour tous les légumes, y compris les légumes-racines, qui sont souvent parmi les premiers légumes à planter au printemps. Dans les climats de type méditerranéen, où vous pouvez jardiner presque toute l’année, choisissez le moment où vous prévoyez de faire une pause d’au moins deux semaines entre l’arrachage des plantes épuisées et la plantation de nouvelles, souvent début janvier.

Lire aussi : Mon avis sur la motobineuse PowerPlus 2256/Mon avis sur la motobineuse Fuxtec AF 200 / Mon avis sur la motobineuse Hecht 746

      motobineuses.com
      Logo